Home Events QUELS DÉFIS POUR LES ANTILLES AU 21e SIÈCLE?

QUELS DÉFIS POUR LES ANTILLES AU 21e SIÈCLE?

Table ronde virtuelle co-organisée par l’Arbre du Voyageur- Services d’insertion et d’intégration des antillais du Canada et le CIDIHCA.
Elle s’inscrit dans la programmation du Mois de l’Histoire des Noirs de Montréal et de la Table de concertation du Mois de l’histoire des noirs de Québec.
L’objectif de cette discussion en table ronde est de réfléchir à la problématique, Quels défis pour les Antilles au 21e siècle? et de débattre avec Myriam Romuald-Eluther, Sabine Monpierre, Didier Destouches et Steve Gadet dit Fola, les panélistes invités.
En parallèle, des échanges se tiendront avec Mathieu Gama, l’auteur du livre Le jour où les Antilles feront peuple qui partagera son analyse de l’identité antillaise. « L’esclavage nous a appris à survivre, mais il nous a empêché d’apprendre à vivre en peuple ». C’est par ce terrible constat que Matthieu Gama pose la question fondamentale de l’ambition des populations des Antilles à faire peuple. C’est au travers d’une réflexion très personnelle que l’auteur partage sa vision de l’identité antillaise. Cette identité qui porte en elle le poids d’une histoire dramatique et le miracle de la résilience.
Une pensée qu’il nous livre, en abordant avec clarté les concepts établis par d’éminents auteurs antillais, de Césaire à Fanon en passant par René Ménil ou Jacky Dahomay, mais également par des artistes plus contemporains.
L’ouvrage éclaire d’un jour nouveau la psyché antillaise, dressant en trois actes, une analyse sans concession des réflexes comportementaux qui altèrent l’ambition collective au sein de la communauté antillaise, de l’époque esclavagiste à nos jours.
Matthieu Gama, à travers cet essai, présente une analyse rigoureuse, dénuée de toute critique, de ces pays qui sont les siens. La Martinique et la Guadeloupe dont l’histoire, la construction, les aspirations et désirs de réalisation deviennent de véritables sujets d’étude pour l’auteur guadeloupéen. Germe identitaire antillais, distorsion identitaire, rapport filial malsain avec la France, L’auteur décortique le peuple des Antilles pour en comprendre ses mécanismes et traumatismes les plus profonds.
Modérateur:
📷Frantz Voltaire, président du CIDIHCA (Le Centre International de Documentation et d’Information Haitienne, Caribéenne et Afro-canadienne)
LES PANÉLISTES:
📷Myriam Romuald-Eluther
👉 Secrétaire de l’organisme CO.RE.CA situé en Guadeloupe, un partenaire incontournable de la coopération dont l’objectif est de renforcer la connaissance de la Caraïbe et d’établir des relations durables avec les acteurs de la coopération. Elle a été nommée en 2020 Ambassadrice du mouvement pour le développement durable.
📷Sabine Monpierre
👉Présidente de l’organisme l’Arbre du Voyageur-Services d’insertion et d’intégration des antillais du Canada. Diplômée en Développement communautaire et relations interculturelles. Elle est reconnue pour sa maîtrise des enjeux sociaux communautaires et de l’accompagnement interculturel. Certifiée animatrice de Mythes et Réalités en interculturel, elle sensibilise son public sur la compréhension des situations en contexte pluriethnique afin d’identifier les défis dans la déconstruction des mythes. Interpellée par la défense des droits de la personne, elle est sensible à la problématique des réfugiés, des immigrants et des sans-papiers, elle accompagne les nouveaux arrivants antillais dans leur processus migratoire au Québec. Soucieuse par la condition des détenus ethnoculturels dans les milieux carcéraux au Canada, elle a été nommée par le Service correctionnel du Canada pour intégrer le Comité consultatif régional ethnoculturel dont son mandat consiste à soumettre des recommandations afin que les besoins des détenus ethnoculturels et racisés soient cernés et satisfaits grâce à la prestation de services et d’interventions efficaces qui contribueront à la réussite de leur réinsertion sociale et à l’amélioration de la sécurité publique.
📷Didier Destouches
👉 Universitaire, politologue et spécialisé en histoire des administrations, en histoire des idées politiques et des religions. Il enseigne à l’université des Antilles ou il a exercé les responsabilités de Président du pôle universitaire de Guadeloupe, directeur-adjoint de cabinet du président de l’université, de directeur du département Droit et Science Politique et de directeur de la licence d’administration publique. Il est membre du laboratoire CREDDI (Centre de Recherche en Économie et en Droit du Développement Insulaire).
📷Steve Gadet
👉Enseignant-chercheur en Histoire des États-Unis à l’Université des Antilles il est une référence en matière de cultures urbaines, mouvements religieux afro-diasporiques, mouvements sociaux, criminalité et rôle de l’art dans la réinsertion des détenus. Son activisme sociopolitique l’amène à voyager, à tenir des conférences populaires, s’investir dans la prévention de la délinquance et à conduire des ateliers d’écriture créative en milieu scolaire et à la prison de Ducos. Il a publié environ une vingtaine d’ouvrage : recueils de nouvelles, essais, recherches universitaires, romans et bientôt un recueil de poésie. Il est aussi connu sous le nom de Fola quand il tient le micro pour rapper ou slamer. C’est avec ce pseudo qu’il a été titré champion 2020 de SLAM de la Martinique en décembre 2019.

Date

Fév 07 2021
Expired!

Time

11 h 00 min - 13 h 00 min
Category